Lionel Le Falher - Biographie

La mort prématurée de son père, directeur de banque et peintre à ses heures (marines) l'affecta beaucoup. Il vécut toute sa vie auprès de sa mère. Très tôt il suivit l'école des Beaux Arts à Tours. Après de nombreuses expositions à Poitiers dont une à l'Hôtel de Région et des présentations de ses œuvres à Paris, il exposa aussi au Salon d'Angers. Il compta parmi ses amis peintres régionaux, également reconnus, Aristide Caillaud ou Michel Nourry. Représentant ce qu'Aude de Kerros appelle "l'Art caché" son œuvre personnelle fut validée par ses pairs au SALON DES ARTISTES FRANCAIS en 1997 par la remise du prix Gustave Courtois qu'il reçut des mains d''Arnaud d'Hauterives à la séance sollennelle de l'Académie française pour son tableau "Délires et délices". Ayant acquis, dans les années 1990, à Saint-Benoît (86 Vienne), le logis de la Chaumuse où vécut au XIXe siècle et par périodes, loin de la trépidante vie parisienne, Pierre Puvis de Chavannes, il y exerça jusqu'à son décès aussi soudain que prématuré en 2008.


Ces articles pourraient aussi être intéressants pour vous:

★ Lionel le falher - Summary ★ ★ Lionel le falher - Biographie ★ ★ Lionel le falher - Le Restaurateur ★ ★ Lionel le falher - Le Peintre ★ ★ Lionel le falher - Les œUvres ★ ★ Lionel le falher - Liens Externes ★

Trouver plus d'articles →

This text is licensed under Creative Commons Attribution-Share-Alike License 3.0. See more / Authors